20°
Aujourd'hui
picto-temps
Soleil
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Fontaine rue de la Libération
    Une des fontaines du village
  • Entrée village coté Bertrichamps
    Entrée du village depuis Bertrichamps
  • Croix de mission + Église
    Croix de mission
  • Maison en Pierre chez Colin rue d'Alscace
    Maison en gré rose des Vosges
  • Intérieur de l'Église
    L'église du village
  • Allée des pommiers
    Allée des pommiers

La Piquante Pierre

Sur le bord de la crête dominant la commune de Basse-sur-le-Rupt trône fièrement un grand monolithe. Lieu de culte de nos ancêtres, ce monolithe commémore aujourd'hui le sacrifice des résistants à l'occupation nazi.

piquante pierre 5

Le monolithe de granit est haut de 2,80 m, large de 1,50 m et son épaisseur est de 1,20 m. Il s'agit probablement d'un bloc erratique abandonné à cet endroit par le glacier recouvrant la région lors de la dernière glaciation. Il est cependant douteux que la fonte du glacier l'ait laissé planté à la verticale exactement au point culminant au bord du versant sud du massif. La main de l'homme a donc visiblement aidé la nature pour ériger à cet endroit ce que nous pouvons considérer comme un menhir. Nous ignorons quasiment tout des fonctions attribuées par nos ancêtres aux pierres levées, mais nous avons peu de chance de nous tromper en affirmant que cet endroit était, durant des millénaires, un lieu de vénération.

piquante pierre 7

piquante pierre 9

Le menhir est actuellement un monument commémoratif dédié aux 83 résistants (73 FFI et 10 civils) tués ou fusillés les 16, 20 et 21 septembre 1944 dans les environs. Le 27 août 1944, la BBC diffusa le message "j'espère vous revoir, chérie". C'était le signal d'un parachutage d'armes à destination du maquis de la Piquante Pierre. Dans la nuit, à 1 h 30, vingt résistants récupérèrent les caisses larguées par les avions alliés. Dès le lendemain, les résistants convergeaient vers le col de la Croix des Moinats entre La Bresse et Basse-sur-le-Rupt. Au plus fort, ils furent 1300 à prendre le maquis. Un tel rassemblement n'échappa pas à la vigilance des nazis. Ils convergèrent eux aussi vers les sommets de la Piquante Pierre dans la nuit du 19 au 20 septembre 1944. L'attaque nazie fut déclenchée à l'aube du 20 septembre sous un épais brouillard. Ce qui empêcha l'appui aérien favorisant ainsi les résistants qui repoussèrent toutes les attaques des nazis qui se poursuivirent jusqu'à 18 h.

piquante pierre 2

piquante pierre 3

Au cours de la nuit, la majeure partie des résistants se replia sur d'autres sommets. Il ne resta qu'une centaine d'hommes au sommet de la Piquante Pierre. Ils résistèrent à une nouvelle attaque nazie le 21 septembre 1944 puis décrochèrent également pour rejoindre leurs camarades. La bataille fut un échec pour les nazis qui déplorèrent 480 tués. Le maquis eut à déplorer 20 tués et 54 prisonniers.

roches st-jacques 19

roches st-jacques 22

À proximité de la Piquante Pierre se trouve un autre endroit remarquable, les Roches St-Jacques. Il s'agit d'un affleurement de grès et de poudingue datant du trias (251 à 200 Ma). L'ensemble forme une roche tabulaire d'une vingtaine de mètres de hauteur.

roches st-jacques 4

roches st-jacques 6

Cet ensemble a miraculeusement été épargné par les glaciers de la dernière ère glaciaire qui ont raboté les environs. Les tourbières qui entourent les Roches St-Jacques ont été formées par les moraines abandonnées par ces glaciers.

roches st-jacques 24

roches st-jacques 5

L'érosion y a creusé quelques petits abris sous roche au pied de la falaise. Nos ancêtres les ont peut-être utilisés comme habitat, mais nous n'en avons aucune preuve. Le lieu assez impressionnant a certainement été utilisé comme lieu de culte de la même façon que nombre de rochers de configuration similaire dans les Vosges. Les radiesthésistes considèrent les Roches St-Jacques comme un lieu émettant des ondes bienfaisantes.

roches st-jacques 1

roches st-jacques 14

Ces photographies ont été réalisées en mai 2015. 

 

Y ACCÉDER:

À La Bresse, prendre la direction de Gérardmer par la D486. Au niveau du cimetière, prendre à gauche la D34 en direction de Planois/Contrexard/Vagney. Passez la Croix des Moinats (au col du même nom). À l'entrée du hameau de Presle, prendre, à droite, le chemin menant au col de Menufosse. De là, suivre le chemin grimpant vers le sommet à l'ouest. À l'embranchement en "T", prendre à gauche pour la Piquante Pierre et à droite pour les Roches St-Jacques. Un sentier circulaire (balisage cercle bleu) fait le tour des Roches St-Jacques.

 

Coordonnées GPS de la Piquante Pierre   47 N 59' 39"   06 E 47' 46"   Altitude 1006 m 

Coordonnées GPS des Roches St-Jacques   48 N 00' 09"   06 E 47' 45"   Altitude 999 m




​Texte et photos issues du site internet suivant : www.lieux-insolites.fr

 

Informations pratiquesBlason Thiaville-sur-Meurthe
Adresse
Mairie de Thiaville-sur-Meurthe1 rue de la Gare54120 Thiaville-sur-Meurthe
Téléphone
+33 3 83 71 41 73
Fax
+33 3 83 71 42 71
Horaires d'ouverture
Lundi, Mardi, Jeudi, et Vendredi de 9h à 12h
Mardi et Vendredi de 18h à 19h
 
Retour haut