20°
Aujourd'hui
picto-temps
Soleil
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Fontaine rue de la Libération
    Une des fontaines du village
  • Entrée village coté Bertrichamps
    Entrée du village depuis Bertrichamps
  • Croix de mission + Église
    Croix de mission
  • Maison en Pierre chez Colin rue d'Alscace
    Maison en gré rose des Vosges
  • Intérieur de l'Église
    L'église du village
  • Allée des pommiers
    Allée des pommiers

Fraispertuis city

Pour la petite histoire…

1966 :

marque le début de la belle aventure Fraispertuis ; lorsque Michel et Simone Fleurent, originaires de Meurthe-et-Moselle, fondent une petite entreprise sur l'attrayant site de la Colline des Eaux, à quelques encablures du village vosgien de Fraispertuis. Dans un séduisant écrin de verdure, leur petite Auberge de la Roche des Féesaccueille alors les amateurs d'évasion et de gastronomie au naturel.
 

1968 :

voit l'ouverture des étangs de pêche à la truited'après une idée pour le moins originale du couple de passionnés ambitieux : proposer aux petits et grands disciples de saint Pierre, avertis, amateurs ou néophytes, de pêcher eux-mêmes leurs truites et de se les faire cuisiner et servir sur place!
 

1971 :

prête vie à la légende selon laquelle Michel Fleurent, fan de western, sous le charme des roches rougesqui bordent la route d'accès à Fraispertuis, y aurait puisé l'idée de thème "Far West" pour nourrir son rêve de créer un parc d'attractions. Mythe ou réalité ? C'est en tout cas en 1971 qu'apparaît pour la première fois le Train Far Westconçu et actionné à partir d'un moteur de 2CV. Sur un parcours étendu, équipé d'un nouveau moteur à plusieurs reprises, entretenu avec soin, l'attraction originale est aujourd'hui toujours en activité, continuant sans relâche à offrir aux visiteurs une atypique balade autour du parc.
 

1973 :

les enfants sont à la fête sur les jeux spécialement installés à leur intention avant le montage du célèbre Fort Apacheet l'arrivée d'adorables poneyssur lesquels ils peuvent s'installer pour une petite balade à travers la nature environnante.
 

1978 :

fait majeur dans l'histoire du parc, La Mine d'Ordévoile cette année-là une étonnante structure inspirée des grands canyons américains, qui marquera la mémoire de nombreuses générations de visiteurs. Une tranche d'évasion, à bord de wagonnets qui sillonnent un insolite décor de galeries au-dessus desquelles la mine est ouverte à la quête de pépites, tamis de chercheur d'or en main. Les effets spéciaux, simples mais efficaces, séduisent un public encore peu rodé aux artifices sonores et lumineux.
 

1987 :

le parc met les sensations fortes à l'honneur et accueille le TGV, tout premier grand huit de l'histoire du parc, qui sera plus tard rebaptisé l'Express.

Jusqu'alors, l'accès aux attractions est payant, l'entrée sur le parc gratuite.
 

1988 :

le site prend sa véritable dimension de "parc d'attractions" en même temps qu'il adopte la formule d'une entrée payante(25 F de l'époque) avec accès illimité aux différentes "attractions". Les bacs à truites qui ont construit l'attractivité du parc disparaissent pour laisser place aux célébrissimes Louisianes.
 

1991-1997 :

durant ces quelques années, Fraispertuis City joue résolument la carte des frissons rafraîchissants avec, en 1991, l'ouverture du Flumet ses rapides hauts de 11 mètres, avant que le Labyrinthe aquatique(plus tard remplacé par Geyser City) ne vienne offrir, en 1993, ses ludiques éclaboussures aux petits et grands amateurs de jeux d'eau. A partir de 1995, les nouveautés se font plus régulières avec l'installation d'une nouvelle attraction chaque année (ou presque !) : la Roue panoramiqueen 1995, le Bateau Pirateen 1996, le quartier mexicain en 1997.
 

1999 :

la tempête de décembre n'épargne pas le parc ! Même si aucune attraction n'est réellement détruite, certaines sont sérieusement endommagées. Le Cycloneen profite pour disparaître avec la Mine d'Or (transformée et réouverte par la suite en 2006), ils font place à une nouveauté de taille : le Grand Canyon. La structure globale du site est également chamboulée et différentes attractions déplacées.
 

2004 :

malgré les rudesses de l'hiver qui ont contrarié la réouverture de la Mine d'Or comme annoncé, Fraispertuis-City obtient le titre de meilleur parc d'attractions familial français !
 

2005 :

attraction unique en France, La Cavaleriefait une entrée remarquée à Fraispertuis-City, en même temps que quelques autres transformations et notamment les allées qui se parent de goudron et la deuxième entrée aménagée pour parfaire les conditions d'accueil.
 

2006 :

l'activité est enfin relancée dans la Mine d'Ortandis que le Cinéma Desperados, alors inédit en France, fait une entrée triomphale. Hélas, la saison déjà fort mauvaise se termine par une inondationqui laisse d'importants dégâts.
 

2007-2008 :

le parc ne cède pas pour autant à la morosité, les responsables relèvent leurs manches et développent l'offre familiale avec, pour les plus jeunes, l'entrée en scène des Bisons rusés, des autos tamponneuses thématisées, ainsi que pour toute la famille, la Chevauchée(grand carrousel de chevaux de bois). Spécialement destiné aux plus téméraires, le Cactuschoisit l'année 2008 pour élever avec fierté son étrange décor à 19 m du sol.
 

2009 :

le parc s'enrichit d'une nouvelle zone thématique. C'est le premier investissement d'une telle envergure : plus de 1,7 million d'€ pour une Crique des Piratesaux décors grandioses. Armés de canons à eau sur l'attraction principale Pirates Attack, aux commandes des bateaux radiocommandés de LaCanonnade, en s'offrant une Revanchede jeu d'adresse, ou dans la Boutique aux Trésorsgorgée de souvenirs... les visiteurs partent à l'abordage de la bonne humeur !
 

2010 :

si aucune nouvelle attraction ne fait son apparition, les aménagements sont tout de même légion : le train Far Westbaptisé "Express 1966" se pare d'une locomotive à vapeur flambant neuve et de wagons sonorisés ; les piratesfont une entrée fracassante au Cinémajusqu'alors aux mains des Desperados ; la bataille d'eaus'amplifie dans la file d'attente de Pirates Attack; le Cap'tain Fraisp, automate plus vrai que nature, entre en scène pour raconter ses souvenirs de flibustier…
 

2011 :

s'impose comme l'année du projet le plus ambitieux de toute l'histoire du parc : l'arrivée d'un coaster hors normes, le Timber Drop, détenteur du record mondial de la chute la plus vertigineuse, pour un investissement de 4 millions d'€ ! Les ados jubilent… tandis que les plus jeunes s'offrent un tourbillon de douces sensations sur la Ferme Tornade. 2011 est aussi l'année des nouveautés "pratiques" : une route d'accès sécurisée, un nouveau bloc sanitaire avec change bébé, un Fotosmileen libre service pour immortaliser les sensations, un Siroccoqui permet de se sécher à la sortie de Pirates Attack…

La même année, Surpassé par un coaster au Japon, Timber Dropperd son record du monde au profit du record d'Europe.
 

2013 :

Le parc entre dans la 3ème dimension avec le Ciné Desperadosversion 3D et Lasers CityLa Diligenceet Los Ranitasfont la joie des enfants. 
 

2014 :

Entrez dans un monde de sensations avec la Riviére Castoret la Ronde des Rondins.Grands frissons pour les petits.
 

2015 : 

verra la crique des pirates s'agrandir des Santy Annoet Hissez Haut !
Billy franchit un cap et passe en 3D et logiquement Dolly subit le même sort l'année suivante.
 

2016 : 

Pour ses 50 ans, Le parc s'agrandit de plus de 3000m². Une nouvelle attraction familiale y est implantée : les Taureaux sauvages.
Une nouvelle allée commerçante voit le jour dans le quartier far-west, avec une scène couverte, le Billy's Show,  où le public pourra découvrir de nouvelles animations. Pour compléter ces nouveautés, une application mobilepermet de découvrir le parc sous un jour nouveau.
 

2017 :

L'année de toutes les sensations car Fraispertuis-City a décidé de répondre à la demande des plus courageux d'entre vous avec l'ouverture de Golden Driller ; une tour de chute monumentale de 66 mètres de haut avec 4 nacelles diférentes qui vous permettent d'expérimenter des chutes assises, avec ou sans inclinaison, à califourchon et debout sur plate-forme. Cette dernière position vous permet de vivre la chute debout la plus haute au monde !

Parallèlement le rocher du Grand Canyon est terminé, après 2 ans de travaux, rendant au parc la splendeur digne des plus grands parcs de divertissement Européens.
 

2018 :

Une nouvelle aventure attend les visiteurs du parc grâce à l'app'traction Mission Fraispertuis Cityqui vous permettra de vivre lors de votre prochaine visite au parc, à travers votre smartphone une véritable chasse au trésor interactive. Billy et ses amis ont besoin de vous pour compléter 6 missions. Serez-vous à la hauteur ?
 

Et après : 

Le futur n'est pas encore écrit car ce sont vous, nos visiteurs, qui dessinez notre parc depuis 1966 avec beaucoup de talent. Nous vous faisons confiance et restons attentifs à vos attentes pour continuer à y répondre.



​Texte et photos issues du site internet suivant : 
www.fraispertuis-city.fr

Informations pratiquesBlason Thiaville-sur-Meurthe
Adresse
Mairie de Thiaville-sur-Meurthe1 rue de la Gare54120 Thiaville-sur-Meurthe
Téléphone
+33 3 83 71 41 73
Fax
+33 3 83 71 42 71
Horaires d'ouverture
Lundi, Mardi, Jeudi, et Vendredi de 9h à 12h
Mardi et Vendredi de 18h à 19h
 
Retour haut